Un film réalisé par Arnaud Desplechin. Avec Marion Cotillard, Charlotte Gainsbourg, Mathieu Amalric, Louis Garrel et Hippolyte Girardot. Date de sortie en salle : 17 mai 2017.

C’est le nouveau film d’Arnaud Desplechin, avec Marion Cotillard, Charlotte Gainsbourg et Mathieu Amalric, qui fait l’ouverture du Festival de Cannes 2017, le même jour que sa sortie nationale.

Deux ans après Trois souvenirs de ma jeunesse, Arnaud Desplechin revient avec un film à tiroirs tantôt intéressant, tantôt déroutant. Il nous propose de suivre un réalisateur à la vie tourmentée qui semble avoir retrouvé un chemin paisible dans sa vie depuis qu’il est avec Sylvia. C’est alors qu’il voit ressurgir du passé son ex-femme, qu’il a lui-même déclarée disparue il y a près de dix ans. Vont alors s’entrechoquer les tourments de sa vie sentimentale et de sa vie professionnelle, lui qui est en pleine mise en scène de film dont il daigne à venir sur le tournage, au grand dam de son producteur exécutif.

les-fantomes-ismael

Arnaud Desplechin livre ici un film multi-genres, qui peut sembler parfois un peu trop fourni et qui est en même temps plein d’énergie. Alternant entre le drame pur, la comédie, le thriller ou le film d’espionnage avec des cassures brusques, Desplechin s’amuse à bousculer un peu son spectateur tout en ayant pour cap de tenir une ligne suffisamment clair dans son histoire. Il parvient plutôt bien à lier tous ces aspects dans Les Fantômes d’Ismaël, titre qui prend alors tout son sens, le personnage principal se battant contre les démons qui le rongent au point de hanter ses nuits. Pour porter son film, il profite d’une distribution quatre étoiles qui élève le niveau du film : Marion Cotillard est égale à elle-même, parfaite quand il faut jouer les femmes à la fois troubles et fragiles, Charlotte Gainsbourg donne parfaitement le change en femme choquée et déboussolée tandis que Mathieu Amalric sait toujours très bien retranscrire une forme de folie douce qui colle parfaitement à son personnage. Ajoutez à cela Louis Garrel dans le ton juste de l’espion mélancolique pas totalement à sa place ou encore Hippolyte Girardot livrant une performance pleine de drôlerie en producteur exécutif un peu exaspéré et vous obtenez une mayonnaise qui prend plutôt bien et a le mérite de proposer quelque chose d’un peu original tout en ayant une profondeur subtile et touchante.

les-fantomes-ismael

Arnaud Desplechin livre un film multiple, peut-être un peu trop ambitieux mais liant assez habilement les genres et les émotions, dans lequel les acteurs livrent des prestations remarquables.

7/10

Partagez !
http://planete-cine.com/wp-content/uploads/2017/05/les-fantomes-ismael-1-1024x683.jpghttp://planete-cine.com/wp-content/uploads/2017/05/les-fantomes-ismael-1-300x300.jpgCyril PerraudatCritiquesFestival de Cannes 2017Charlotte Gainsbourg,Hippolyte Girardot,Louis Garrel,Marion Cotillard,Mathieu Amalric
Un film réalisé par Arnaud Desplechin. Avec Marion Cotillard, Charlotte Gainsbourg, Mathieu Amalric, Louis Garrel et Hippolyte Girardot. Date de sortie en salle : 17 mai 2017.C'est le nouveau film d'Arnaud Desplechin, avec Marion Cotillard, Charlotte Gainsbourg et Mathieu Amalric, qui fait l'ouverture du Festival de Cannes 2017, le...