Un film réalisé par Jean-Stéphane Sauvaire. Avec Joe Cole, Vithaya Pansringarm, Panya Yimmumphai. Date de sortie en salle : indéterminée.

Le Festival de Cannes présente hors compétition Une Prière avant l’aube, qui nous plonge au plus profond d’une prison thaïlandaise remplie de redoutables gangsters. Prenez une grande respiration avant d’y plonger !

Il faut remonter il y a dix ans, en 2007, pour voir la trace du dernier film de cinéma réalisé par Jean-Stéphane Sauvaire, Johnny Mad Dog. Pour son retour, il a donc les honneurs d’une sélection officielle au Festival de Cannes. Adapté d’un best-seller littéraire de la personne ayant vécu la situation elle-même, le film suit Billy Moore, un boxeur anglais incarcéré dans une prison thaïlandaise pour détention de drogue. Commence pour lui un long voyage éprouvant au cœur de la violence qui y règne sans discontinuer. Lorsqu’on lui propose d’intégrer l’équipe de boxe Muay-Thai de la prison, il va s’y engager à fond.

une-priere-avant-aube

Deux heures durant, Jean-Stéphane Sauvaire nous plonge dans l’enfer carcéral d’une des plus dures prisons de Thaïlande. Instaurant une tension constante qui prend le spectateur à la gorge, Une Prière avant l’aube est un film suffoquant d’une âpreté extrême qui ne laisse guère le temps de reprendre son souffle. Il le fait juste à de courts moments pour tenter de faire pénétrer l’amour dans ce contexte via une relation habilement insérée au récit pour y apporter un peu de tendresse. Dans sa globalité, le film est cru, violent et démontre plus que jamais qu’il n’est pas bon être faible en prison. Une Prière avant l’aube est très bien porté par les larges épaules de Joe Cole, qui incarne un héros plein de rage, prêt à tout pour survivre et obtenir ce qu’il veut. Le métrage est donc très efficace mais atteint aussi sa limite lorsque le trop plein de fureur peut s’avérer par moment un peu mal canalisé et donner l’impression d’en rajouter à des endroits qui ne le nécessitent pas. Mais c’est là assez peu de choses tant le voyage proposé ici est une vraie expérience qui sait prendre aux tripes et nous emmener au plus près de la souffrance et de la hargne de son héros principal dans ce milieu poisseux et étouffant. Une expérience à tenter.

une-priere-avant-aube

Jean-Stéphane Sauvaire, en adaptant l’histoire de Billy Moore, nous offre un film carcéral dur et étouffant dont l’intensité mettra à rude épreuve la résistance de certains spectateurs. Deux heures de tension constante au cœur d’une des plus dures prisons de Thaïlande.

7/10

http://planete-cine.com/wp-content/uploads/2017/05/une-priere-avant-aube-banner.jpghttp://planete-cine.com/wp-content/uploads/2017/05/une-priere-avant-aube-banner-300x300.jpgCyril PerraudatCritiquesFestival de Cannes 2017Jean-Stéphane Sauvaire,Joe Cole
Un film réalisé par Jean-Stéphane Sauvaire. Avec Joe Cole, Vithaya Pansringarm, Panya Yimmumphai. Date de sortie en salle : indéterminée.Le Festival de Cannes présente hors compétition Une Prière avant l'aube, qui nous plonge au plus profond d'une prison thaïlandaise remplie de redoutables gangsters. Prenez une grande respiration avant d'y...
Partagez !