Un film réalisé par Jung Byung-gil. Avec Ok-bin Kim, Seo-Hyung Kim, Ha-kyun Shin et Sung-Jun. Date de sortie en salle : indéterminée.

Le Festival de Cannes 2017 présente hors compétition le film d’action coréen The Villainess, qui nous donne à voir une femme qu’il ne vaut mieux pas chercher !

La Corée du Sud sait nous donner des thrillers tendus ou des films d’action virevoltants et ce film est un beau représentant de son pays. Présenté en séance de minuit, The Villainess nous fait suivre Sook-hee, qui a été entrainée depuis le plus jeune âge à être une tueuse implacable. Les renseignements coréens vont l’appréhender et lui demander de travailler pour eux pendant 10 ans afin de pouvoir recouvrir sa liberté. Elle va donc essayer de mener une vie normale mais de nombreuses embûches vont se trouver sur son chemin et lui révéler des éléments sur son passé, notamment en ce qui concerne le meurtre de son père alors qu’elle était enfant.

the-villainess

Il s’agit là du premier long métrage de Jung Byung-gil, qui a donc tapé dans l’œil du comité de sélection cannois, et on le comprend. Voici un film d’action pétaradant à la maîtrise technique ébouriffante qui happe le spectateur dès la scène d’introduction démente, filmée en partie à la première personne, qui renvoie le film Hardcore Henry à ses études, l’application et la sensation d’immersion étant réellement bluffante grâce à des chorégraphie de combat très bien orchestrées. Le film se déroule bien souvent à un rythme survitaminé et ne fait pas de concessions dans la violence, les hectolitres de sang coulant généreusement. Il est certain qu’on peut avoir par moment l’impression de voir une Jason Bourne au féminin, mais en bien plus méchante et ravageuse, pour de vrais moments de bastons délectables. Le scénario, sans être grandiose, fait son office à coups de déroulement parallèle entre présent et passé ou de révélations tandis qu’il faut avouer la relative faiblesse des dialogues. De son côté l’actrice principale, Ok-bin Kim, que le public avait pu découvrir dans Thirst, ceci est mon sang de Park Chan-Wook, est tout simplement excellente dans son rôle de botteuses de fesses et donne envie de surveiller encore un peu plus la suite de sa carrière.

the-villainess

Le film qui décoiffe le Festival de Cannes 2017 est bien là. Un pur plaisir de film d’action généreux à la maîtrise technique impressionnante qui nous transporte au plus près de l’action.

7/10

http://planete-cine.com/wp-content/uploads/2017/05/the-villainess-banner-1024x607.jpghttp://planete-cine.com/wp-content/uploads/2017/05/the-villainess-banner-300x300.jpgCyril PerraudatCritiquesFestival de Cannes 2017
Un film réalisé par Jung Byung-gil. Avec Ok-bin Kim, Seo-Hyung Kim, Ha-kyun Shin et Sung-Jun. Date de sortie en salle : indéterminée.Le Festival de Cannes 2017 présente hors compétition le film d'action coréen The Villainess, qui nous donne à voir une femme qu'il ne vaut mieux pas chercher !La...
Partagez !