Un film réalisé par Seth Gordon. Avec Dwayne Johnson, Zac Efron, Kelly Rohrbach, Alexandra Daddario, Priyanka Chopra. Date de sortie en salle : 21 juin 2017.

Dwayne Johnson, papa de la plupart des reboots de ces dernières années ? C’est la question que l’on pourrait se poser. L’ancien catcheur, devenu acteur depuis une dizaine d’années, a commencé sa carrière avec un certain nombre de films ratés, ou encore pour les enfants. Pourtant, depuis Fast and Furious, il est devenu une figure importante dans l’univers de la production Hollywoodienne. Et cette année, il arrive en force avec non seulement le reboot/suite de Jumanji, mais aussi celui de Baywatch : Alerte à Malibu. Cela en valait-il la peine ?

Baywatch : Alerte à Malibu suit les aventures d’un groupe de maître nageur qui, pour protéger leur plage, sont prêts à plonger corps et âmes dans des affaires qui vont bien au-delà de leur domaine de compétence. Et cette année, Mitch Buchannon recherche de nouveaux maîtres nageurs, lesquels seraient capable de s’impliquer autant. Mais un jeune homme du nom de Matt Brody, sportif de haut niveau, essaiera de trouver sa place parmi cette grande famille malgré ses peurs. Ainsi démarre une aventure pour une nouvelle équipe lorsque leur baie est mise en danger par un complot impliquant de la drogue et des enjeux financiers. Mais jusqu’où ira l’équipe de maître nageur pour sauver leur domaine ?

BAYWATCH

Ainsi pourrait être largement résumé Baywatch. Alors soyons clair, l’histoire du film peut très bien se résumer en une ligne ou deux et n’apporte rien de neuf dans l’univers scénaristique. Nous avons là du réchauffé, du classique bien connu. Un méchant fait son apparition, de nouveaux gentils font leur apparition… L’équipe sera mise à mal, mais tout ceci ne servira qu’à affirmer leur amitié ; et ensemble ils parviendront à mettre fin au complot, point.

Si vous allez dans une salle en cherchant un message philosophique ou pour réfléchir sur la condition de l’Homme, ce n’est pas le bon film. Le seul message que vous pourriez trouver est « l’amitié est plus fort que tout », ou encore « pour être un champion, il ne faut jamais abandonner »… Mais ça n’ira pas plus loin.

Ce n’est pas sur ces points de la narration que Baywatch sera intéressant. Le scénario simpliste ne servira qu’à tenir une ligne de conduite du début jusqu’au générique de fin. Non, là où Baywatch pourra être surprenant vient de la construction de ses personnages. Chacun possède sa personnalité propre et leur développement personnel à travers le film est particulièrement juste. De ce fait, le spectateur peut mieux s’identifier à eux et s’y attacher. Chacun démarre à un point précis de sa vie et « grandit » à mesure. Le lien qui unit les personnages est bien traité et le thème de la famille, de la cohésion d’équipe est au cœur même du film.

BAYWATCH

Évidemment, un film de comédie comme Baywatch ne serait pas ce qu’il est sans… son humour. Les premières bande-annonces montrant un métrage où l’action serait présente et où aucune limite ne serait fixée reflétaient bien la vérité. Dès les premières minutes, nous assistons à un sauvetage par Dwayne Johnson avec de multiples ralentis, des explosions et l’apparition du titre digne d’un film parodique avec dauphins et requins volants sur fond explosif. Le film pose les bases de ce qu’il y aura à venir dès ses premiers instants, un humour « n’importe quoi » mais assumé. Et c’est ce qu’il fait tout du long. Baywatch propose de nombreuses scènes comiques exagérées au plus haut point, et des dialogues humoristiques sales, vulgaires et dans l’excès. Certains pourraient être choqués et ce ne sera pas du goût de tout le monde, mais nous ne pouvons que respecter le fait que le film assume pleinement ce titre. Et si vous allez voir Baywatch pour vous détendre, simplement rigoler de tout et n’importe quoi, ce film est fait pour vous.

Il n’y aura pas beaucoup à dire sur l’aspect technique du film qui fait le travail. Comme toute comédie, Baywatch ne va pas chercher compliqué lorsqu’on peut faire simple. Les cadrages ne servent qu’à montrer l’essentiel et suivre les différentes scènes et dialogues comiques de la façon la plus claire pour que le spectateur suive l’intrigue. Les indices sont mis en évidences et aucune surprise vous fera bondir du siège. Tel Alerte à Malibu, de nombreuses scènes sont mises au ralenties et fonctionnent parfaitement. Les acteurs en jouent afin de s’auto-parodier. Seul bémol pour certaines incrustations rappelant certains films sans budgets de Syfy.

La prestation des acteurs est en parfaite adéquation avec leur rôle attitré. Mention particulière à Zac Efron qui offre une belle partition.

BAYWATCH

Baywatch est le film surprise de ce début d’été. Là où beaucoup y voyait un énième reboot/suite sans aucune valeur et tiré par les cheveux, il se retrouve là où on ne l’attendait pas. Avec un scénario simpliste et sans surprise, il offre malgré tout des personnages intéressants et surtout bien travaillés, auquel le spectateur peut s’identifier et s’attacher facilement. L’humour exagéré et omniprésent correspond parfaitement à l’ambiance générale du film et les multiples autodérisions en feront sourire plus d’un. S’il ne sera pas classé dans le top 10 de l’année, Baywatch a le mérite d’être un film décomplexé qui se regarde avec plaisir. Si vous cherchez un film pour voir la plage, de belles femmes et de beaux hommes, des ralentis pour mettre en évidence leurs corps, ainsi qu’une bonne heure de rigolade… nous ne pouvons que vous le conseiller. Une belle surprise.

7/10

 
http://planete-cine.com/wp-content/uploads/2017/01/baywatch-banner-1024x592.jpghttp://planete-cine.com/wp-content/uploads/2017/01/baywatch-banner-300x300.jpgRomain DebonsCritiquesAlerte à Malibu,Alexandra Daddario,Baywatch,Dwayne Johnson,Zac Efron
Un film réalisé par Seth Gordon. Avec Dwayne Johnson, Zac Efron, Kelly Rohrbach, Alexandra Daddario, Priyanka Chopra. Date de sortie en salle : 21 juin 2017.Dwayne Johnson, papa de la plupart des reboots de ces dernières années ? C'est la question que l'on pourrait se poser. L'ancien catcheur, devenu acteur depuis...
Partagez !