Chair de Poule

Un film réalisé par Scott Derrickson. Avec Benedict Cumberbatch, Rachel McAdams, Mads Mikkelsen, Tilda Swinton et Chiwetel Ejiofor. Date de sortie : 26 octobre 2016.

Après 8 ans d’existence dans le monde cinématographique, le Marvel Cinematic Universe (ou MCU pour les intimes) a su créer une nouvelle vision du film de super-héros et en faire ce que chaque spectateur s’attend à voir une fois en salle. En passant par Iron Man et son côté assez « réaliste », Thor et ses pouvoirs divins, jusqu’aux Gardiens de la Galaxie et son univers de science-fiction, le MCU a toujours su être reconnaissable par son approche visuel et scénaristique. Qu’en est-il alors de ce nouveau super-héros qu’est le Doctor Strange ?

L’histoire suit le grand et brillant Stephen Strange. Un chirurgien de renom qui ne cherche qu’à être reconnu pour son talent et donc réaliser les opérations les plus dangereuses qui soient afin de repousser ses limites. Avec son ego infini, il ne voit pas les personnes autour de lui. Suite à un accident de voiture, il se retrouvera sans l’usage de ses mains malgré les multiples opérations subies. Définitivement mis à terre, Stephen Strange trouvera la solution pour retrouver l’usage de ses mains en traversant le monde vers Kamar-Taj afin de découvrir l’existence d’un monde mystique où pouvoir et réalité sont confondus. Ainsi commence donc le voyage initiatique du Doctor Strange afin de sauver le monde des plans néfastes de Kaecilius.

Vous l’aurez compris, adieu l’aspect « réaliste » ou de science-fiction, ici le MCU entre dans un tout nouvel univers, à savoir le mysticisme. Comme dans tous le MCU, le film s’intègre dans la continuité de l’histoire globale, donc après les événements de Captain America : Civil War.

doctor-strange

Néanmoins, après les ambitions scénaristique de celui-ci qui tentait de nous présenter cet univers connecté et les conséquences des agissements des Avengers sur le monde qui les entoure, Doctor Strange ne sera ni plus ni moins qu’une « origin story » des plus classiques, sans jamais prendre un seul risque. A savoir, nous présenter un personnage arrogant et égocentrique qui se découvrira à travers un voyage initiatique plus ou moins prononcé pour finalement devenir un super-héros puissant qui sauvera le monde, sans se soucier des autres personnages.

Et là où on pouvait à l’époque se demander ce que faisait les autres super-héros lorsque le monde était en grand danger (Thor 2, Captain America 2, Iron Man 3), Doctor Strange use de ce mysticisme pour feinter ce problème et s’en sort avec brio afin de passer au-delà de cet outrage scénaristique. Le seul véritable élément qui le rattache au reste est la pierre d’infinité qui nous inscrit donc dans la méta-histoire du MCU. Certains verront ça comme un retour en arrière par rapport à ce qui avait été fait avec Civil War et la réunion des personnages Marvel.

Le plus gros défaut notable du film est sa rapidité dans la narration. Les événements se passent trop rapidement autour du personnage et la continuité temporelle cesse autour de lui. Lors de son voyage afin d’apprendre à maîtriser les pouvoirs mystiques, on ne saura guère dire s’il s’est passé 2 mois, ou bien 10 ans. On devinera cependant qu’il se passe un court délai pour rester en accord avec le scénario, rendant donc fatalement incroyable (voir irréaliste) la prouesse du personnage à devenir ce qu’il est en si peu de temps. La comparaison avec le voyage initiatique de Bruce Wayne dans Batman Begins est logique du fait de leur ressemblance certaine. Et cette dernière est bien plus logique scénaristiquement parlante.

Et plus globalement qu’une scène, ce sera le film entier qui se déroulera dans la précipitation jusqu’à sa conclusion, laissant le spectateur sur sa faim, non pas parce que le film est court, mais parce que le personnage n’est pas assez travaillé, pas assez approfondi et son évolution bien trop rapide. On pourrait citer Ant-Man qui se place au même niveau que lui, mais qui est mieux construit dans son ensemble.

doctor-strange

Au-delà du classicisme inhérent dont fait preuve Doctor Strange à travers son scénario, le film se présente comme une véritable réussite technique audio-visuelle. D’abord par l’aspect visuel donc, car Scott Derrickson maîtrise parfaitement sa réalisation avec des plans généraux splendides des différents lieux, mais aussi les scènes d’action tout bonnement magistrales qui laisseront plus d’un spectateur bouche-bée. On pensera notamment à ce plan séquence autour de la ville de Londres qui se transforme et se modifie au gré des pouvoirs des personnages, tel Inception ; ainsi que la scène dans la ville de Hong-Kong où Scott Derrickson nous délivre une sacré prouesse visuelle.

La 3D, bien qu’encore une fois gadget, s’en sort convenablement et nous permet de nous immerger dans ces scènes visuellement travaillée sur différentes échelles, nous plongeant littéralement dans cette grandeur et profondeur.

Les acteurs nous aident à entrer dans cet univers, notamment Benedict Cumberbatch en Stephen Strange. Sa prestation est remarquable et nous permet de ressentir la puissance de ce personnage. On notera évidemment la petite pointe d’humour« Marvellesque » toujours bien placé dans le film.

Doctor Strange est donc un excellent divertissement destiné au plus large public qui soit, parfaitement ancré dans les codes de Marvel. Et malgré son scénario classique donnant cet air de déjà vu et sa précipitation dans les événements montrés, on ne pourra pas cracher sur le reste tant le visuel du film est impressionnant et nous donne envie de replonger à nouveau dans cet univers. En définitif, un film de super-héros classique qui se limite à ce qui devait être montré pour préparer la suite…

 7/10

http://planete-cine.com/wp-content/uploads/2016/10/doctor-strange-banner.jpghttp://planete-cine.com/wp-content/uploads/2016/10/doctor-strange-banner-300x300.jpgRomain DebonsCritiquesBenedict Cumberbatch,Chiwetel Ejiofor,Mads Mikkelsen,Marvel,Rachel McAdams,Tilda Swinton
Un film réalisé par Scott Derrickson. Avec Benedict Cumberbatch, Rachel McAdams, Mads Mikkelsen, Tilda Swinton et Chiwetel Ejiofor. Date de sortie : 26 octobre 2016.Après 8 ans d'existence dans le monde cinématographique, le Marvel Cinematic Universe (ou MCU pour les intimes) a su créer une nouvelle vision du film de...
Partagez !