Chair de Poule

Un film réalisé par M. Night Shyamalan. Avec James McAvoy, Anya Taylor-Joy, Betty Buckley . Date de sortie en salle : 22 février 2017.

Cela faisait un moment qu’on attendait un retour en odeur de sainteté pour M. Night Shyamalan, réalisateur référence du début des années 2000 avec Sixième Sens, Incassable, Signes ou encore Le Village. Voici qu’il revient enfin avec un thriller efficace et jubilatoire.

Entre les films cités en introduction et celui-ci, M. Night Shyamalan se sera un peu perdu avec un Phénomènes raillé et un tour au rayon blockbusters avec les ratages Le Dernier Maitre de l’air et After Earth. Il a commencé à changer son fusil d’épaule l’an dernier avec le found footage (film façon « tourné au camescope ») à petit budget The Visit (pas follement original) et il retrouve avec Split un terrain de jeu dans lequel il a fait ses preuves. On y suit Kevin, un homme qui porte en lui pas moins de 23 personnalités distinctes. Un cas rare suivi par une psychiatre qui y porte une attention toute particulière et qui redoute l’arrivée d’une nouvelle personnalité inconnue. Le film commence avec l’enlèvement de 3 jeunes filles par Kevin, qui va les séquestrer et mettre celles-ci face aux diverses personnes l’habitant. Il leur annonce l’arrivée d’une bête qui viendra pour elles…

Split

Avec Split, il ne faut pas s’attendre au genre de film qui vous retourne comme une crêpe tel qu’il était le cas avec les premières succès de Shyamalan. Ici, le scénario suit un cheminement assez linéaire jusqu’à un dénouement presque évident, mais bien amené. Linéaire oui mais parvenant à mettre en perspective deux histoires tragiques, celle de Kevin mais aussi celle de Casey, une des filles séquestrées au passé lourd pour laquelle l’expression « se battre contre ses démons » fait parfaitement écho aux tourments encaissés par son geôlier. L’idée de tourner autour de la notion de bête au sens animal mais aussi au sens humain révèle un travail d’écriture plus subtil qu’il n’y paraît et donne une certaine profondeur à l’ensemble. Au-delà de son écriture efficace où la multi-personnalité de Kevin sert surtout à faire avancer l’histoire plus qu’à paraître réellement crédible, le film se pare des atouts indispensables pour former un bon thriller : une tension réellement présente et une propension à livrer des images qui impriment la rétine. Bien évidemment, on ne peut pas passer outre la performance ébouriffante de James McAvoy, dont les incarnations des différentes personnalités sont succulentes, apportant par moment ces touches d’humour noir qui font mouche. Mais le film n’aurait pas la même épaisseur sans une opposition forte face au personnage de Kevin et en ce sens, la prestation d’Anya Taylor-Joy, révélée dans The Witch, est également en tous points remarquable d’effroi rentré et de terreur refoulée.

Les mordus de thrillers tendus et bien menés en ont pour leur argent avec ce Split qui permet à M. Night Shyamalan de revenir sur le devant de la scène. Un tourbillon qui happe ses spectateurs grâce à un scénario bien écrit, même si un peut-être un peu trop linéaire sur la forme, et une interprétation remarquable de James McAvoy mais également de la prometteuse Anya Taylor-Joy.

7/10

 

http://planete-cine.com/wp-content/uploads/2017/02/split-banner.jpghttp://planete-cine.com/wp-content/uploads/2017/02/split-banner-300x300.jpgCyril PerraudatCritiquesAnya Taylor-Joy,James McAvoy,M. Night Shyamalan
Un film réalisé par M. Night Shyamalan. Avec James McAvoy, Anya Taylor-Joy, Betty Buckley . Date de sortie en salle : 22 février 2017.Cela faisait un moment qu'on attendait un retour en odeur de sainteté pour M. Night Shyamalan, réalisateur référence du début des années 2000 avec Sixième Sens, Incassable,...
Partagez !