Paradise Hills

Milla Jovovich rejoint la SF de Paradise Hills avec Emma Roberts

Absente des écrans depuis janvier 2017 et le dernier chapitre de la saga Resident Evil, Milla Jovovich, qui sera à l’affiche en 2019 du reboot d’Hellboy, continue dans le genre de la science-fiction qu’elle connaît bien en rejoignant les rangs de Paradise Hills. Le rôle principal de ce film est tenu par Emma Roberts, vue ces derniers temps dans les séries American Horror Story et Scream Queens ou le film Nerve, qui avait plutôt bien fonctionné chez nous à l’été 2016 (750 201 entrées). Comme l’annonce Deadline avec des compléments de Comingsoon, d’autres acteurs viennent également s’ajouter : Awkwafina, que l’on verra bientôt dans Ocean’s 8, Alfie Allen (Game of Thrones, John Wick) et Jeremy Irvine, à l’affiche du prochain Mamma Mia 2. Le casting comportait déjà par ailleurs Eiza Gonzalez (la série Une nuit en enfer, Baby Driver ou le prochain Alita : Battle Angel) et Danielle MacDonald (Patti Cake$).

Pour ce film dont le tournage se déroule actuellement en Espagne, l’histoire suit la fille d’un magnat qui se suicide après que son entreprise ait été la cible d’une prise de contrôle hostile par un milliardaire prédateur nommé Son Prescott. Prescott décide d’épouser Uma (Emma Roberts), mais seulement après l’avoir kidnappé et envoyé à Paradise Hills, un sanatorium privé qui détruit l’esprit de ses pensionnaires afin de les rendre dociles. Eiza Gonzalez jouera Amarna, une résidente coriace de Paradise Hills qui pourrait être le seul espoir d’Uma pour échapper au cauchemar.

L’espagnol Nacho Vigalondo, qui a récemment réalisé Colossal avec Anne Hathaway, a co-écrit le scénario avec Brian Deleeuw sur une idée originale de Sofia Cuenca et Alice Waddington, dont c’est ici le premier long métrage en tant que réalisatrice. Adriàn Guerra et Nùria Valls produisent le film via la société Nostromo Pictures pour un film résolument sous pavillon espagnol.

Partagez !